N°4 : Une femme et son cahier / LO Wen Hsin

Bonjour à toustes !    
Nous sommes début mai et aujourd’hui sort le nouveau numéro de A l’œuvre, notre revue dédiée à l’écriture contemporaine expérimentale!

Une femme et son cahier       
par
LO Wen Hsin

LO Wen Hsin est une artiste et céramiste Taiwanaise, vivant et travaillant à Marseille. Lors d’une exposition à l’automne 2020, je l’ai rencontré, elle et son univers, emprunt de poésie. Dans son art, Hsin, nous raconte des histoires. En passant par les mots, le dessin ou le grès avec lequel elle fabrique des Bols Secrets, elle arrive à nous emporter dans des récits pourtant simples et dépouillés, qui nous font découvrir son imaginaire, entre culture traditionnelle chinoise et ouverture sur la création contemporaine.
Ses créations peuvent alors mêler calligraphies chinoises et transformations corporelles. Dessins sur papier de riz ou sur mobilier urbain.

Pour cette édition, LO Wen Hsin nous emmène dans le récit de sa grossesse. Avec ses mots et son fusain, elle nous donne à lire ses pensées les plus intimes, sans préciosités. Le verbe côtoie alors le dessin, avec souplesse et facilité. Par fragment, Hsin nous raconte tout, sans pudeur.

Traduit du chinois , le texte navigue étroitement entre amour et souffrance de cette maternité qui semble autant subit que choisie par l’autrice. Nous pouvons alors aussi bien lire des réflexions presque philosophiques sur le statut de mère, que se confronter à des images crues sur la réalité d’un corps dédié à l’enfant. Un corps qui se retrouve exposé et qui peut alors devenir étrangé, autre.

Extrait

J’essaie de saisir mon corps.             
Cela commence par la tête, puis la poitrine d’une femme, son ventre gonflé, son pubis douloureux, et ses jambes molles.

La grossesse rend mon corps étrange, comme un bateau qui navigue sans que j’y pense.  
Je deviens nostalgique du passé.             
Et pour le futur, je prie, pas à cause de la peur, mais dans l’attente.

LO Wen Hsin

Une femme et son cahier est imprimé sur un papier saumon de 80gr. Un dessin vient recouvrir la couverture, un visage sous la pluie et sous les pleurs, dégageant une émotion complexe, comme pour nous annoncer l’ambivalence du récit à venir. Légèrement transparentes, les pages laissent deviner les dessins, qui se superposent alors aux mots.

Une femme et son cahier est vendu à 3,50 euros. Les ventes de ce numéro servent intégralement à financer le prochain. Le réverbère œuvre pour le partage et la diffusion de l’écriture contemporaine en essayant de la rendre la plus accessible possible. Merci de tout cœur à LO Wen Hsin d’avoir accepter mon invitation !

Pour acheter la revue :          
Nous contacter par la rubrique « contact » de notre site en spécifiant ta commande.        
Nous contacter en message privé sur notre compte Instagram @lereverberre_asso en spécifiant ta commande.
Ecrire à l’adresse lereverbere.asso@gmail.com en spécifiant ta commande.

Découvrir le travail de LO Wen Hsin :        
Son site : LO Wen Hsin Artiste

Merci pour ton soutien, tu fais vivre la création contemporaine !

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :